Historique du PAT

Le projet a démarré avec la volonté des élus et des acteurs locaux de développer des circuits courts alimentaires et de soutenir ainsi l’activité agricole.

Une volonté de soutenir l’activité agricole du territoire

D’avril 2016 à avril 2017, nous avons démarré par une phase de diagnostic pour 19 restaurants collectifs volontaires (restaurants scolaires, de MARPA, d’EHPAD, cuisines centrales). L’objectif était de bien connaître leur fonctionnement afin de les aider à intégrer plus de produits locaux dans leurs menus.

Suite à ce diagnostic, restaurants collectifs ont été accompagnés pour développer leurs approvisionnements locaux (recherche de producteurs, test de produits, accompagnement pour des changements dans leur organisation, actions de sensibilisation des convives, etc.)

Pour plus de détails sur la nature et le bilan de cet accompagnement, cliquer ici

Ces premières réflexions ont amené le Syndicat Mixte à imaginer de nouvelles actions avec ses partenaires dans le cadre d’un Projet Alimentaire Territorial.

S’ouvrir à l’ensemble des acteurs de l’alimentation

C’est ainsi que le territoire Vendée Cœur Océan a souhaité élargir ses actions au-delà de la restauration collective, afin de soutenir l’agriculture locale tout en favorisant une alimentation durable et de proximité à tous les habitants.

Pour cela, entre fin 2018 et l’année 2019, des questionnaires puis des entretiens ont été menés auprès des acteurs de l’alimentation du territoire (producteurs, artisans des métiers de bouche, commerçants, industries agro-alimentaires, restaurateurs ou traiteurs, marchés alimentaires, etc.), et auprès des institutions.

L’objectif de ces enquêtes ?

  • Connaître la situation, les souhaits, les freins, les projets des acteurs de terrain
  • Découvrir la vision du territoire, les modalités d’action actuelles et les possibilités de partenariat avec les acteurs institutionnels


 

Suite à ces enquêtes, les constats et premières pistes d’actions ont été mis en discussion lors d’ateliers de concertation, le 25 juin et le 02 juillet 2019, dans un souci de co-construction du projet.

A l’issue de ces ateliers, nous disposons d’un diagnostic alimentaire du territoire, résumant constats et pistes d’actions. Une synthèse est disponible ci-dessous.

Cliquez ici

Le résultat de ce travail de diagnostic et de concertation est un plan d’action dont les modalités d’actions ont été validés par nos élus le 23 janvier 2020.